La bière serait-elle un anti-douleur plus efficace que le paracétamol ?

Hallucinant comme on le remarque, mais c’est tout à fait vrai : une récente étude scientifique britannique a révélé que la bière serait plus efficace que le paracétamol pour calmer les douleurs et maux de tête du matin.

On a tous le même réflexe, le lendemain d’une soirée bien arrosée, où on se lève avec un incroyable mal de tête et on court vite vers notre boite à médicaments pour avaler ce qui reste de cachets de paracétamol. Et si on remplaçait ces comprimés par une bière ? Cela paraît dingue, mais c’est ce que nous propose des chercheurs de l’université de Greenwich, au Royaume-Uni.

Relayée par The Independent, cette étude scientifique nous apprend que boire deux bières le lendemain d’une cuite serait le remède le plus efficace contre la nausée matinale et les maux de tête.

Les chercheurs ont effectué une méta-analyse des effets des anti-douleurs de l’alcool pour aboutir à la conclusion suivante : un lendemain de cuite, en augmentant le taux d’alcool dans le sang à 0,08 %, cela « augmente légèrement le seuil de douleur » du corps et nous permet donc de mieux supporter les excès de la veille.

Sur les colonnes de The Sun, le chercheur  Trevor Thompson a affirmé que  » l’alcool peut être comparé aux opiacées comme la codéine, dont l’effet est plus puissant que le paracétamol ». L’alcool serait donc perçu comme un analgésique efficace qui permet de réduire l’intensité des douleurs.

Cette étude a laissé la voie s’ouvrir pour imaginer, dans un futur proche, des médicaments faits d’alcool. Tout reste dépendant de la possibilité d’éliminer les effets secondaires négatifs de ce produit. Pour les scientifiques qui ont mené la recherche, ça serait comme avoir une solution anti-douleur supérieure de ce qu’il existe actuellement sur le marché.

You may also like...

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *