Extinction du rhinocéros : le dernier mâle blanc est mort !

Il n’y aura plus de rhinocéros sur terre. En effet, le dernier mâle blanc du Nord de cette race a retrouvé la mort, ce 20 mars 2018, au Kenya. Le dernier mammifère périssodactyle s’est éteint à l’age de 45 ans après avoir longtemps souffert laissant uniquement deux femelles de sa race en vie. A moins que les scientifiques ont prélevé son matériel génétique parviennent à développer des techniques de fécondation in vitro, cette sous-espèce n’existera plus dans notre monde.

Surnommé  » Sudan », ce rhinocéros a souffert de complications de santé liées à son âge qui ont laissé « l’équipe vétérinaire prendre la décision de l’euthanasier », selon un communiqué publié par la réserve d’Ol Pejeta, au Kenya, où il vivait.

« Son état de santé s’est significativement détérioré ces dernières vingt-quatre heures ; il n’était plus capable de tenir debout et souffrait beaucoup », a précisé l’équipe d’Ol Pejeta, une réserve de 350 km2 située à quelque 200 km au nord de Nairobi.

Extinction des rhinocéros blancs en deux dates

La mort de « Sudan » signifie l’extinction de la sous-espèce. Seul espoir : le développement de techniques de fécondation in vitro afin de concevoir des « bébés rhinocéros éprouvettes », qui seraient implantés dans une mère porteuse d’une autre sous-espèce. Des scientifiques ont déjà prélevé le matériel génétique de ce rhinocéros pour tenter l’expérience. Cependant, son extinction nous fait rappeler deux importantes dates :

  • Le braconnage dans les années 70 et 80 en raison des prétendues vertus médicinales qui ont été attribuées à sa corne en Chine et au Vietnam.
  • Les combats qui ont eu lieu fin des années 1990 au République Démocratique du Congo, terre traditionnelle des rhinocéros où vivaient entre 20 et 30 individus de cette sous-espèces. D’ailleurs, depuis 2008, on considère le rhinocéros blanc du Nord comme une race éteinte à l’état sauvage.

 

 

Auteur de l’article : Chekib Siela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *