Le froid vous séduit ? On a du travail pour vous ;)

Vous aimez le froid ? Vous préférez voyager en Russie ou en Alaska, plutôt qu’aller aux Iles Maurice ? Et pourquoi pas l’Arctique ou l’Antarctique ? En effet, cette expérience est pour vous ! 

L’Institut Paul-Emile Victor a ouvert sa campagne de recrutement annuel. Basée à Brest dans le Finistère, l’organisation ne compte pas envoyer les candidats dans le climat breton, mais dans des conditions bien plus difficiles. En effet, c’est une quarantaine de volontaires qui sont recherchés à travers cette campagne de recrutement pour pourvoir des postes sur ses bases scientifiques.

Ce sont différents corps de métiers qui sont donc activement recherchés. Parmi eux, des biologistes, des mécaniciens, des plombiers, des vétérinaires et même des pâtissiers ! Les postes  à pourvoir se situent dans l’Arctique (Spitzberg), l’Antarctique (Dumont d’Urville et Concordia) ou encore sur les îles Subantarctiques (Amsterdam, Crozet et Kerguelen). « Chaque année, nous recrutons du personnel pour relever celui en place », explique Laurence André Le Marec, chargée du recrutement à l’institut Paul-Emile Victor.

Source 

Recrutement Institut Paul Emile Victor : Les femmes en priorité

Les femmes restent cependant peu nombreuses sur les bases de l’institut polaire. Jusqu’en 2000, l’hivernage leur était d’ailleurs interdit en Antarctique. A Dumont d’Urville, il n’y a actuellement que six femmes pour 24 hommes. « Je n’arrive pas à avoir la parité », regrette Laurence André Le Marec.

Pour tenter d’inverser la tendance et inciter davantage à se porter candidates, l’Institut polaire a pour la première fois cette année produit six vidéos dans lesquelles six anciennes aventurières témoignent de leur expérience.

Source

Auteur de l’article : Editor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *